Travaux de bricolage : quand recourir à une scie plongeante?

Très connue des professionnels, la scie plongeante rend des services appréciables à tous les bricoleurs grâce à sa précision et sa simplicité d’utilisation. Cet outil électroportatif de finition est en effet très apprécié pour les nombreuses possibilités d’usage qu’il propose. Une scie plongeante est caractérisée par une lame qui est rentrée ou pouvant être rétractée et qui ne sort que lorsque la machine est mise en marche tout en appuyant vers l’avant sur la manche.

Une scie plongeante pour les travaux de rénovation

Créée pour réaliser des coupes droites, en biais, longitudinales ou transversales, la scie plongeante assure de nombreux types de travaux. Utilisée régulièrement pour la découpe du bois et des matériaux composites, une scie plongeante peut s’adapter à diverses matières telles que l’aluminium, le PVC, les plaques, le cuivre, et les carreaux de plâtres. Si vous souhaitez rénover votre maison ou votre appartement, ou bien vous désirez redécorer votre cuisine, la scie plongeante est l’un des matériels à utiliser. Cet outil est pratique pour faire des découpes le long d’un mur, pour un parquet, ou l’installation d’un plan de travail. Une scie plongeante est en effet très efficace pour découper l’encastrement de plaques de cuisson ou d’un évier dans votre cuisine.

Une scie plongeante pour des découpes en plein panneau

Il faut dire qu’une scie circulaire plongeante permet à tout bricoleur de réaliser des découpes qu’une scie circulaire traditionnelle ne peut pas effectuer. Avec ce genre de scie, les découpes en plein panneau sont de grande précision et sont parfaitement droites. Il est ainsi possible de découper des dessous de portes et des panneaux. Grâce à la règle-guide de la scie plongeante, il est facile de couper quelques millimètres. Si vous souhaitez par exemple réaliser un cadre dont le centre devra être coupé par une forme rectiligne, il suffit simplement de poser la règle sur l’un des bords de votre cadre à découper, de mettre la machine dessus et de le mettre en marche en faisant descendre sa lame. Lorsque la lame aura traversé le panneau, il ne reste plus qu’à faire avancer l’engin le long de la règle.

Choisir une lame de scie plongeante

Afin d’obtenir un coupe de qualité, il faut choisir une lame adaptée. Les dents d’une scie plongeante sont nombreuses allant de 10 à 60, ce qui donne un résultat fin et précis. Avec une lame de 10 à 30 dents, vous pouvez scier rapidement du bois tendre ou dur et d’aggloméré. Une lame de 40 dents peut découper des panneaux stratifiés ou mélaminés sans danger. Il est recommandé d’opter pour des lames à dentures alternées trapézoïdales et biseaux pour couper des matières comme l’aluminium, le bois massif, les matériaux en fibre et le plastique dur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *